Attentat : Chalhèvèt Pass, bébé de 10 mois, atteinte à mort.

Le terrorisme aveugle atteint cette fois-ci un nourrisson de 10 mois. Les médis n’en ont pas fait leurs gros titres. Pourquoi? Les journalistes épris de justice et d’égalité ne le sont que lorsque le cas les intéresse ou, du moins, lorsqu’il présente un intérêt quelconque pour eux. Le peuple juif, habitué au cynisme politique, espère qu’un jour viendra où le monde, décidant d’ouvrir les yeux, constatera son erreur. Tant il est vrai que les intérêts changent mais la mémoire demeure intacte.

Cependant, pleurons aujourd’hui la disparition d’une innocente qui, de son sacrifice, a permis à sa mère de rester en vie.

L’appel divin.

Mochè, érigeant le Michekane, agit comme Cohène Gadol, Grand Prêtre, pendant sept jours. Il est vrai qu’il enseigne pendant ces jours le service divin à Aharon et ses enfants. Mais ces jours correspondent plutôt aux sept jours où l’Ét’ernel, le considérant Grand Prêtre, tentait de convaincre Mochè d’accepter la mission de délivrer les Bénè Yisraèl. Comme il refusait, l’Ét’ernel nomme, à sa place, Aharon Grand Prêtre.

Mochè, estimant son rôle fini, se retire et attend à l’extérieur du Michekane. L’appel divin invite Mochè à la tente d’assignation afin que la parole divine puisse s’adresser à lui d’entre les Kéroubim. Et D’ieu, selon le Zohar, instruit Mochè de Sa volonté de maintenir le service divin grâce aux sacrifices.

L’humilité de Mochè, se tenant à l’écart du Michekane, non pas dans l’attente de l’appel divin mais plutôt dans celle d’une invitation fortuite comme le texte le signale par le petit Alèf de Wayi-qra, suggérant de lire Wayi-qèr qui signifie justement rencontre fortuite. 

Sharon aux U.S.A.

La Maison blanche a réservé à Ariel Sharon, Premier Ministre d’Israël, un accueil des plus chaleureux. Une évolution dans les relations américano-israéliennes se fait sentir. Peut-être est-ce l’effet du changement dans le ton ferme des dirigeants politiques déterminés à défendre avant tout les intérêts supérieurs d’Israël. Leur position est désormais claire. Pas de négociation avec les Palestiniens sous la terreur. Aussi Sharon avait-il affirmé à G. Bush que s’il fut élu c’est, avant tout, pour ramener la sécurité au pays.

Pour nous, il est important que l’on supporte Israël dans ce combat. Car, ayant cru en la bonne foi des Palestiniens, célébrant déjà la paix, il se trouve trahi par ces attaques préparées et programmées depuis longtemps. Aujourd’hui, malgré quelques résitances, les médias commencent à comprendre qu’ils ont été bernés par la propagante palestinienne. Aussi une des actions de Sharon fut de demander aux médias plus de mesure et plus d’objectivité.

La construction du Michekane.

Pour construire le Michekane, D’ieu avise Mochè que Son choix s’est porté sur Bètsal’èl comme principal artisan. Âgé de 13 ans à peine et disposant de vertus divines, il parvint à exécuter une parfaite réplique du monde de la Création afin que D’ieu y place Sa résidence. En effet, comme pour la Création D’ieu avait usé de sagesse, discernement et connaissance, Bètsal’èl dut faire appel aux mêmes vertus pour la conception et l’exécution des travaux du Michekane. Ainsi souligne le texte : Il l’a rempli d’un souffle divin; d’habileté, de jugement, de science, d’aptitude pour tous les arts.

Malgré l’importance de l’entreprise, D’ieu retient, à notre grande et agréable surprise, les services d’un adolescent. Il ne saurait considérer cela comme une atteinte à Sa gloire. Bien au contraire, Sa gloire n’est que plus grande.  

Antifada al Aqsa.

Enfin des voix s’élèvent pour faire le constat d’échec des objectifs poursuivis par l’antifada. Des sondages et des analyses politiques révèlent combien, à l’intérieur comme à l’extérieur, dans les territoires de l’autorité palestinienne comme en Amérique et ailleurs, cette politique de terreur a terni l’image de Yasser Arafat. Il est bien significatif qu’une forte majorité de l’opinion américaine condamne l’autorité palestinienne et la tient responsable de la dégradation dans la région.

L’antifada étant essoufflée, on assiste de plus en plus aux attaques armées des milices palestiniennes et celles commanditées par les factions terroristes du Heszbolla et du Hamas.

Ki tissa, quand tu relèveras.

Hélas! Combien il est difficile d’imaginer les dégâts causés par une faute morale! Cela pourrait atteindre des sphères les plus hautes, le trône céleste et condamner à la mort le coupable. Mais l’homme dispose du repentir et de la charité pour remédier à cette situation.

Israël, coupable de la faute du veau d’or, voit son existence menacée. Devant son regret, Mochè intercède en sa faveur auprès de D’ieu. Cette faute jette dans un état de prostration Israël qui doit consentir, pour établir son recensement, le don d’un demi-sicle d’argent. Ce recensement apportera le rétablissement moral qui aura pour effet immédiat de relever la tête d’Israël. C’est pourquoi Ki tissa signifie autant recenser que relever.   

Par ailleurs, la faute, révélant la division et le manque d’unité morale au sein d’Israël, ne trouverait sa réparation que si chacun est prêt à considérer qu’il est la moitié de l’autre, autrement dit l’unité n’est possible que si les deux moitiés s’unissent ensemble. À deux, où l’un est absolument égal à l’autre, où une moitié complète l’autre, l’unité sera réalisée.   

Aussi le demi-sicle d’argent appelé, mahatsit ha-chèqèl, expiera cette faute au point que la menace de mort se transforme en promesse de vie. La lettre médiane du mot mahatsit, composé de cinq lettres, est le tsadiq initiale de tsédaqa, charité. Quiconque fait un acte charitable se voit aussitôt octroyé la vie, hay, les lettres hèt et yod encadrant le tsadiq et éloigné de la mort, mèt, les lettres mèm et taw débutant et terminant le mot mahatsit.

Gouvernement d’Union nationale.

Une fois de plus la sentence à peine entre le mois d’Adar on multiplie la joie trouve toute sa justification dans la formation du gouvernement d’union nationale en Israël. Cela se passe la veille de Pourim. Le miracle n’eut lieu qu’une fois Israël, suivant les ordres d’Esther, réalisa son unité. Hier comme aujourd’hui, la délivrance fait suite à l’effort d’unité et de solidarité exprimé par Israël.

Faut-il également rappeler que le nombre de députés qui ont voté la confiance au nouveau gouvernement sont au nombre de 72, valeur numérique du Nom ineffable de D’ieu. C’est dire que ce nouveau gouvernement jouira sans doute de l’appui de D’ieu, comme il a l’appui de la grande majorité de la nation. Puissent donc les peines et les souffrances d’Israël trouver leur fin.

Pessah 2001.

Plusieurs s’inquiètent de savoir comment se comporter face aux lois prescrivant la recherche et la combustion du Hamèts, Bédiqat et Biôur hamèts, cette année. En effet, le 14 Nissan cette année tombe Chabbat 7 Avril, d’où les difficultés et les inquiétudes exprimées par certains.

Voici donc ce qu’il faut savoir :

    1. Bédiqat Hamèts, la recherche du Hamèts aura lieu le jeudi 5 Avril à la tombée de la nuit. Aussitôt la recherche terminée, on veillera à faire le Bittoul, la formule d’annulation du Hamèts appelée Kal hamira etc...

    2. Biôur Hamèts, la combustion du Hamèts se fera Vendredi 6 Avril. On veillera à ne pas dépasser 11:45 a.m. La combustion ne sera pas suivie du Bittoul.

    3. Chabbat hagadol, Samedi 7Avril, veille de Pessah. On recommande de préparer les repas du Samedi dans les ustensiles Kachère lé-Pessah. On pourra choisir entre le pain ou la matsa âchira, galette aux oeufs ou au jus de fruit pour les deux repas, celui du Vendredi soir et celui du samedi matin qui se terminera avant 10:40 a.m. Les miettes de pain qui restent, on pourra les jeter dans les toilettes, nettoyer les nappes et les garder dans la place réservée pour les objets Hamèts. Le Bittoul, Kal Hamira se fera avant 11:45 a.m.

    4. Exceptionnellement le troisième repas de l’après-midi se fera avec des fruits.

Pessah kachère vésaméah.

Les lumières du Temple.

Le Midrache ne manque pas de relever la conception des fenêtres du Temple, étroites de l’intérieur et larges de l’extérieur. Le roi Chélomo les construisit ainsi pour bien souligner que la lumière part du Temple vers l’extérieur, car D’ieu, étant la lumière de l’univers, n’a nullement besoin de notre lumière pour éclairer Sa résidence. C’est de Sa résidence que la lumière jaillit pour éclairer le monde.

Il est vrai que la lumière est le symbole de la Tora. C’est donc la Tora, agissant sur les coeurs et les esprits, éclaire et guide à tout moment nos pas.   

Chabbat Zakhor.

Ce Chabbat, 8 Adar - 3 Mars, est appelé chabbat Zakhor en raison de la lecture du passage de la Tora (Dévarim 25, 17-19) qui enjoint de se souvenir de l’attaque d’Âmalèq, faite par traîtrise, contre Israël à peine sorti d’Égypte. Ce faisant, Âmalèq calme et neutralise la crainte des peuples qui, devant les miracles et prodiges réalisés par D’ieu en faveur d’Israël, avaient conclu à son invincibilité. L’effet produit fut aussi négatif sur certains parmi Israël qui furent saisis de doute de la capacité de la Providence divine de leur assurer bien-être et protection.

Le Chabbat précédant Pourim est le moment le mieux indiqué pour lire ce passage car Hamane, descendant de Âmalèq, avait mis en danger l’existence d’Israël. Ceci nous rappelle le serment de D’ieu que Son Nom et Son Trône ne sont point parfaits tant que le souvenir de Âmalèq n’est pas effacé. La délivrance ne sera effective qu’avec la disparition de Âmalèq.

Devoir de s’acquitter de Mahatsit ha-chèqèl.

Après la faute du veau d’or, Israël avait vu son existence menacée. Mochè, intercédant en faveur d’Israël, obtient le pardon divin qui lui demande de procéder à la confection et à l’érection de Michekane, Temple itinérant, qui les accompagnera dans ses déplacements dans le désert et en Kénaâne jusqu’à la construction du Temple par Salomon.

La réparation exigeait d’Israël de participer par ses dons, or, argent, cuivre, laine et peaux de bêtes, à la construction du Michekane pour expier les dons de bijoux en or qui avaient servi à la fabrication du veau d’or.

Mais les socles en argent devant supporter les solives devaient parvenir de tous les Hébreux mâles âgés de 20 ans et plus. Ce tribut était égal pour tous : un demi-sicle. Ce don agissant comme expiation pour la faute du veau d’or ramenait l’unité au sein d’Israël. La division réside dans le fait où les uns tendent à vouloir dépasser les autres. Dans ce cas, au contraire, chacun ne donnant qu’un demi-sicle se considère comme la moitié devant compléter l’autre.

Cette année, le mahatsit ha-chèqèl, le demi-sicle d’argent, a été fixé à 3$. Acquittez-vous de cette Mitswa assurant la vie à tous.

Devoirs de Pourim.

Pourim tombe cette année Vendredi 9 Mars. Jeudi 8 est le jeûne d’Esther. Tous les adultes doivent jeûner à l’exception des malades, femmes enceintes et nouvelles accouchées. À la fin du jeûne, après la prière de Ârbit il faudrait écouter la lecture de la Méguilla que l’on reprend le lendemain après Chahrit.

Il est recommandé de faire la charité, Mattanot laébyonim, à quiconque tend la main, au moins à deux pauvres, ainsi que l’échange de plats comestibles, au moins deux, Micheloah manot, entre parents et amis. Enfin le festin de Pourim, Michetè Pourim, où il est de bon ton de boire du vin un peu plus que d’habitude. Cette année, on veillera à faire ce Michetè après midi afin de pouvoir faire honneur au repas de la veille de Chabbat.