Impressions d'une visite récente en Israël. [ Réagir à cet article ]

Pour le visiteur, la vie en Israël poursuit un cours normal. Pourtant l'intifada dure depuis 2 ans sans qu'aucune solution politique ou militaire ne s'impose sur le terrain. L'impression qui se dégage est qu'il existe une forte volonté, malgré les soubresauts d'une extrême gauche décadente et en perte de vitesse, de resserrer les rangs face aux visées des factions terroristes ainsi que les objectifs non avoués de l'autorité palestinienne.

En fait, ce qui inquiète davantage la population israélienne c'est bien la situation économique. Malgré l'agitation remarquable dans les marchés et les centres d'achat, un grand marasme économique se fait sentir. Tout le monde se rend bien compte de la gravité de la situation qui souffre à la fois des efforts imposés par les problèmes de défense et des effets de la globalisation mondiale.

Cependant la solution à tous ces problèmes ne saurait être envisagée tant qu'Israéliens et Juifs du monde ne se sentent solidaires les uns des autres, ne réalisent point une union solide et surtout ne se réconcilient, par un repentir sincère, avec le Maître de l'univers.

Nitsabim-Wa-yèlèkh. Le repentir. [ Réagir à cet article ]

Après avoir servi ses derniers avertissements à Israël, menaces de châtiment et de malédictions qui sanctionneraient son inconduite morale et promesses de bénédictions pour sa fidélité aux préceptes divins, Mochè prône l'usage incontournable du repentir pour qu'Israël assure sa survie. La Tora dit en effet : "Or, quand te seront survenus tous ces événements, la bénédiction ou la malédiction que j'offre à ton choix; si tu les prends à coeur au milieu de tous ces peuples où t'aura relégué l'Ét'ernel , ton D'ieu, que tu retournes à l'Ét'ernel, ton D'ieu, et que tu obéisses à Sa voix en tout ce que je te recommande aujourd'hui, - toi et tes enfants, de tout ton coeur et de toute ton âme..."

L'assurance du repentir est absolument importante. Il n'y aura d'autre issue pour Israël que de se tourner vers D'ieu. Sa situation précaire en terre d'exil le contraindra au repentir. Bien plus, ce repentir aura pour effet immédiat la délivrance et le retour en terre d'Israël des exilés. Faut-il donc attendre que D'ieu oblige Israël au repentir ?

Bonne et heureuse année 5763 à tous.
Kétiva wa-hatima tova. Chénat Guéoula